jeudi 20 septembre 2007

Hausse du nombre de sites racistes et pornographiques

Une recrudescence du nombre de sites racistes et pornographiques a été observée par un organisme de contrôle international, qui a rendu publique mercredi sa première analyse détaillée des activités illégales sur internet.
L'INHOPE (International Association of Internet Hotlines) a recueilli pendant les 28 mois précédant décembre 2006 des informations du public l'avertissant de la présence d'images racistes ou pornographiques sur internet et a pris soin de les vérifier une à une.
Dans son rapport, l'association fait état d'une hausse de 33% du nombre de renseignements reçus du public concernant des images racistes ou xénophobes, de 24% concernant la pornographie pour adultes et de 15% pour la pédophilie.
Chaque mois, l'INHOPE, qui collecte et traite dans 25 pays au monde des informations sur les contenus illégaux ou potentiellement nuisibles d'internet, a pu confirmer en moyenne 9.600 cas de pédophilie. Source lemonde.fr

Je ne sais pas si dans cette étude ils tiennent compte des blogs et les groupes de Facebook.

2 commentaires:

Louwings a dit…

L'outil technologique arme de crime! C'est à se demander également si les maîtres de la censure en Tunisie détectent également les sites pédophiles. Et si oui quelles sont les mesures prises.

D'ailleus je me demande s'il y a une loi noir sur blanc en Tunisie qui réprime les actes de pédophilie.

Mouwaten Tounsi a dit…

Ce n'est pas le plus important à censurer... Il y a plus dangereux.