lundi 28 juillet 2008

La mère sait le père doit s'en souvenir !

Loi des séries ou simple coïncidence ?
La semaine dernière, la France a été secoué par une série de tragédies qui a presque virée à la psychose nationale (ici). Un scénario à répétition dans plusieurs villes de France : Un père oublie son enfant dans la voiture qui est retrouvé mort de déshydratation quelques heures plus tard.
Radios sérieuses ou Radios musicales, toutes, sans exception démarraient leurs infos par cette tragédie.
Ces pauvres pères de famille qui doivent vivre un cauchemar n'ont pas besoin d'avoir tous les projecteurs braqués sur eux. C'est un double supplice. Je les plains.
Néanmoins, le fait qu'a chaque fois ça arrive au père ça intrigue et ça me fait vraiment flipper.
Un pédopsychiatre, entendu sur Europe 1 tentait d'expliquer cette situation par cette analyse : "une mère sait le père doit s'en souvenir".

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est vrai que la répétition de ce genre d'accident malheureux laisse perplexe...mais chaque été y a des épisodes qui obéissent à la loi des séries, j'ai le souvenir de l'été où quelques compagnies aériennes low coast ont eu des pbs etc
Pour ce qui est de cet accident c'est vrai que c'est flippant et je trouve que ce n'est pas anodin que ça n'arrive qu'aux pères...est ce que la mère sait ?? peut-être ou pas, mais je n'irai pas jusqu'à prôner la suprematie du maternel je pense que c'est bien plus complexe qu'une question d'instinct maternel...quant aux pères j'ose espérer qu'ils se souviennent très bien c'est ce qui fait que ce genre d'accident demeure rare et fait la une.
Epicure.

MAD DJERBA a dit…

ça peut arriver à une mère aussi, les psychiatres racontent pas mal de conneries aussi !

stressé a dit…

La dernière fois que cela à eu lieu, me mec à fait sa journée de travail entière et ne s'est est aperçu qu'une fois qu'il est allée cherché l'autre enfant à la crèche . Pour ce cas là, c'est le stress du travail, peut-être un nouvel embauché de chez areva . Pour les autres cas, ce sont des petites absences mais ont suffit vu que cela s'est passé en plein soleil à déshydrater l'enfant .